La s curit internationale apr s Lisbonne

Titre : La s curit internationale apr s Lisbonne
Auteur : Michel Liégeois
Éditeur : Presses universitaires de Louvain
ISBN-13 : 9782875581129
Libération : 2013-05-22

Télécharger Lire en ligne



Ce volume offre un panorama représentatif de l'actualité de la recherche européenne en Relations internationales, en études de sécurité et en analyse des politiques européennes de sécurité et de défense.

Sauver les d mocraties en Europe

Titre : Sauver les d mocraties en Europe
Auteur : Vaclav Klaus
Éditeur : Francois-Xavier de Guibert
ISBN-13 : 9782755410402
Libération : 2012-02-23

Télécharger Lire en ligne



"Je suis favorable à la poursuite du processus d'intégration évolutive de l'Europe, naturelle et logique, fondée sur l'élimination de tous les obstacles inutiles qui nuisent à la libre circulation des gens et de leurs idées, des marchandises et des services, des monnaies et du capital. Je suis pour la continuation du processus fondé sur une concurrence libre et non contrainte par des règles, des politiques et des lois entre les pays européens. Mais je suis opposé à l'unification, à l'homogénéisation et à la standardisation du continent, à son institutionnalisation bureaucratique. Je ne suis pas favorable à l'élimination des pays et leur remplacement par les structures de l'Union européenne, qui manquent singulièrement de la légitimité démocratique nécessaire. Ce que je défends et recommande, c'est la coopération et l'amitié entre pays européens dans la mesure et la perfection les plus grandes possibles qu'on puisse imaginer".

Le Parlement europ en apr s l entr e en vigueur du trait de Lisbonne

Titre : Le Parlement europ en apr s l entr e en vigueur du trait de Lisbonne
Auteur : Josiane Auvret-Finck
Éditeur : Primento
ISBN-13 : 9782804457723
Libération : 2013-02-27

Télécharger Lire en ligne



Si le traité de Lisbonne a renforcé les pouvoirs du Parlement européen, il n’a pas généré une montée en puissance de cette institution. La réflexion collective, qui a porté successivement sur les relations interinstitutionnelles, la participation du Parlement européen à l’activité internationale de l’Union, ses relations avec les citoyens et avec les Parlements nationaux, a dressé un bilan contrasté. L’accroissement des prérogatives de cette institution est effectif, mais variable selon les domaines en cause. Certains nouveaux pouvoirs ont été d’emblée pleinement exercés alors que d’autres apparaissent comme des trompe-l’œil ou sont soumis à la concurrence de nouveaux acteurs ou d’acteurs dotés de nouvelles prérogatives. Mais c’est sur le terrain de la légitimité et d’une meilleure inscription de la démocratisation de l’Union dans la réalité citoyenne que se situe le véritable défi lancé au Parlement européen. Une représentativité mieux assurée des députés européens, l’épanouissement d’une vie politique où les réalités européennes ont leur juste place, une articulation satisfaisante entre démocratie directe et démocratie représentative, démocratie politique et démocratie sociale, le développement d’une synergie entre la représentation des citoyens de l’Union et des peuples, dans sa dimension nationale et, le cas échéant, subnationale, constituent autant de chantiers qui conditionnent l’avènement d’une Union plus démocratique. Cet ouvrage intéressera les praticiens spécialisés en droit de l’Union européenne.

La fracture poliltique de l Europe

Titre : La fracture poliltique de l Europe
Auteur : Thierry Chopin
Éditeur : Éditions Larcier
ISBN-13 : 9782879747996
Libération : 2015-11-10

Télécharger Lire en ligne



L’Union européenne traverse une grave crise de légitimité : 1/3 des Européens seulement déclare faire confiance aux institutions de l’UE, soit le plus bas niveau jamais atteint. Une majorité croissante de citoyens considèrent que leur voix n’est pas assez entendue. Pour mesurer l’origine et la portée de cette fracture structurelle, cet ouvrage présente l’originalité de combiner deux approches trop souvent dissociées : • d’une part, en centrant l’analyse sur un registre théorique et normatif à partir du concept de légitimité renouvelant par là même la thèse du fameux « déficit démocratique » qui ne permet pas en réalité de cerner avec précision ce qui est en jeu dans cette fracture politique et démocratique : la crise de la légitimité libérale ainsi que la nature « impolitique » de la démocratie européenne ; • d’autre part, en mettant l’accent sur une analyse sociologique qui repose, fait plus rare, sur une pratique et une expérience concrètes des « Affaires européennes ». L’autre originalité de cet ouvrage est que, à rebours d’une tendance dominante dans la science politique contemporaine, il développe une théorie prescriptive de la politisation de l’Union européenne proposant des changements concrets pour réduire cette fracture politique et répondre à la crise de légitimité qui affecte l’Union européenne.

Rapport d information sur la Contribution de la commission des affaires trang res au d bat sur l avenir de l Union europ enne

Titre : Rapport d information sur la Contribution de la commission des affaires trang res au d bat sur l avenir de l Union europ enne
Auteur : Élisabeth Guigou
Éditeur : Assemblée nationale
ISBN-13 :
Libération : 2014-05-20

Télécharger Lire en ligne



Sans nul doute, l’Union européenne traverse la plus grave crise de son histoire. La question de l’Europe puissance stratégique, de sa crédibilité à exercer un rôle d’envergure dans le monde multipolaire de demain, demeure ouverte. Mais surtout, ce qui semblait jusqu’alors acquis, à savoir une Europe puissance-douce, promouvant la force de la norme et non pas la norme de la force, porteuse d’un modèle juridique, social et environnemental, fondée sur la réconciliation des peuples et visant la prospérité partagée, cette idée de l’Europe a été fortement atteinte par la crise financière, économique et sociale qui l’a percutée à partir de 2008. L’Europe a vacillé jusqu’au cœur même de sa manifestation la plus politique : l’euro. Les responsables politiques et économiques convaincus d’un destin européen commun ont été au rendez-vous pour restaurer la crédibilité externe de l’Union européenne. Malgré l’impression de tâtonnement – comment aurait-il pu en être autrement ? – la construction européenne a considérablement avancé en quelques années. Les failles profondes révélées par la crise ont été ou sont en passe d’être comblées. L’Union monétaire a été consolidée, le pilier économique, jusqu’alors atrophié, commence à être renforcé. Sous l’impulsion du Président de la République, la nécessité et l’urgence de stimuler la croissance est maintenant un objectif partagé. Il reste encore beaucoup à faire pour l’harmonisation sociale et fiscale mais et chaque pays de la zone euro et au-delà s’est engagé à agir dans un mouvement coordonné, selon des règles parfois uniques, souvent dans la douleur compte tenu des sacrifices à accomplir. Mais dans ce temps de l’action, les citoyens ont été en partie laissés sur le bord du chemin, non par choix mais par nécessité de répondre à l’urgence, alors même qu’ils ont subi la crise et les plans de redressement de plein fouet. Et l’urgence a changé de bord : il s’agit désormais de répondre à l’urgence sociale et politique, réponse qui conditionne l’adhésion des peuples au projet européen et donc sa légitimité. Nombre de nos concitoyens ont perdu confiance en l’avenir et en la capacité des responsables politiques et de l’Europe à faire de leurs préoccupations la priorité, de leur bien-être l’horizon de l’action. Tel est l’enjeu central pour les équipes qui sortiront des urnes européennes le 25 mai. La Commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale s’est étroitement associée aux décisions et aux réflexions sur l’avenir de l’Union européenne. Elle est compétente au fond s’agissant des traités européens, qu’ils soient communautaires ou intergouvernementaux comme le mécanisme européen de stabilité, le traité sur la coordination et la gouvernance (TSCG ou traité budgétaire) ou le futur accord sur le fonds de résolution unique bancaire. Elle est également compétente pour suivre et contrôler l’action du Gouvernement en matière de politique étrangère, la politique européenne en étant une composante. Mais au-delà de ces considérations juridiques, l’accélération de l’intégration européenne sous l’effet de la crise a posé avec une acuité accrue la question du rôle des parlements et du contrôle démocratique de l’Union européenne, question dont la Commission a souhaité pleinement se saisir. La construction européenne est un objet politique original dont le caractère démocratique procède d’une double légitimité : celle du Parlement européen, dont le rôle au sein de l’ordre décisionnel européen doit continuer à s’accentuer, et celle des parlements nationaux, qui doivent dès lors plus et mieux contrôler l’action de leur gouvernement en matière européenne. Il ne saurait y avoir de transferts de compétences, d’accroissement des contraintes sur le budget, le cœur de la souveraineté, qu’à cette condition. Pour appréhender de manière exhaustive les insuffisances de la gouvernance européenne actuelle à chacun de ces deux niveaux de légitimité et envisager les moyens d’y pallier, des laboratoires d’idées (think tanks) ont été sollicités. Ils ont produit et présenté des contributions, en s’attachant à identifier aussi les marges de progression qui existent à traités constants, compte tenu de la fatigue institutionnelle observée en Europe et en France en particulier. En regroupant ces travaux et les échanges qui ont eu cours au sein de la Commission, le présent rapport entend mettre à disposition de tous ceux qui s’intéressent à l’Europe des analyses éclairantes et des propositions pour avancer sur la voie d’une Europe différenciée, efficace et démocratique. Il ressort nettement de l’ensemble de ces réflexions que la légitimité de l’action européenne et sa popularité au sens noble nécessitent de mettre un terme à l’opacité et à une technicité débordante. D’une part, dès le début de la mise en place des nouvelles équipes, il faudra clarifier et rendre efficace le mécano institutionnel et l’articulation entre les niveaux de responsabilité, excessivement complexifiés ces dernières années. D’autre part, ces équipes devront démontrer leur compétence en se concentrant sur l’essentiel, dans l’intérêt général européen, et dans un esprit de collégialité qui a parfois fait défaut. Les propositions soumises se rejoignent souvent, se complètent certainement. Lisible et visible, l’Europe sera plus accessible, son rôle plus concret aux yeux des citoyens qu’elle sert et elle apparaîtra comme ce qu’elle est depuis toujours : un projet politique. Les parlementaires nationaux devront prendre toute leur part dans ce processus de relégitimation de l’Union européenne, comme relais, vigie et moteur, en assumant leur responsabilité à l’égard du gouvernement et en prenant bonne place dans le débat public. Les enjeux nationaux, européens et internationaux, dont le traitement s’opère pour partie à Bruxelles et Strasbourg, sont nombreux, à commencer par la refonte et la préservation d’un modèle social européen, la construction d’une politique européenne de l’énergie et l’affirmation du pôle européen sur la scène internationale. La gouvernance européenne qui fait l’objet des propositions contenues et débattues dans ce rapport, n’est pas une fin en soi, mais bien l’instrument d’une ambition à remettre au goût du jour.

Histoire G ographie Bac technologique STAV

Titre : Histoire G ographie Bac technologique STAV
Auteur : Jean-Michel Fort
Éditeur : Educagri Editions
ISBN-13 : 9782844447210
Libération : 2009-06-01

Télécharger Lire en ligne



Ce manuel couvre le programme d'histoire et de géographie des classes de première et terminale du bac technologique STAV: analyse des évènements fondamentaux qui ont marqué la période de 1850 à aujourd'hui et compréhension des dynamiques sociospatiales et des enjeux, notamment de durabilité, qui caractérisent ce début du XXIe siècle. Il est organisé en cinq parties: deux en histoire (l'Europe et le monde 1850-1939; le monde depuis 1939), deux en géographie (territoires, paysages et espaces; le monde aujourd'hui), une qui fait appel à la pluridisciplinarité. Chaque partie s'ouvre sur une mise en situation mettant en avant les concepts majeurs à construire. L'ouvrage est construit sur une grande diversité documentaire : textes historiques et géographiques ou d'analyse, illustrations, schémas, tableaux et cartes. Pour chaque double page, des notions clés, une question transversale et quelques questions précises orientent le travail pédagogique. Une synthèse, une ouverture et quelques indications bibliographiques complètent chaque chapitre qui se termine par deux sujets d'examen. Le questionnement des doubles pages et des sujets tient compte des savoir-faire exigés par l'épreuve terminale du bac technologique STAV en histoire-géographie et sert de préparation aux deux parties de l'épreuve.

Droit constitutionnel

Titre : Droit constitutionnel
Auteur : Hugues Portelli
Éditeur : Dalloz
ISBN-13 : 9782247155477
Libération : 2015-04-15

Télécharger Lire en ligne



Le droit constitutionnel moderne intègre l'ensemble des règles juridiques qui régissent le fonctionnement des institutions mais aussi de la vie politique et des droits fondamentaux. Cet ouvrage traite dans une première partie des grandes démocraties contemporaines dans une perspective historique et comparée, et étudie dans une seconde partie les institutions de la Cinquième République, intégrant leur évolution sur un demi-siècle jusqu'à la révision de 2008. Selon le principe de la collection, les rubriques pédagogiques (résumé du cours, définitions, documents, bibliographie, sujets corrigés) permettent une application immédiate du cours.

Droit institutionnel de l Union europ enne

Titre : Droit institutionnel de l Union europ enne
Auteur : Jean Paul Jacqué
Éditeur : Dalloz
ISBN-13 : 9782247155545
Libération : 2015-05-27

Télécharger Lire en ligne



Ce manuel comporte l'étude du droit institutionnel de l'Union européenne tel qu'il se présente 5 ans après l'entrée en vigueur du traité de Lisbonne. L'ensemble des dispositions relatives à l'Union, à ses institutions, au processus décisionnel, à l'ordre juridique ainsi qu'au contrôle politique et juridictionnel sont traitées de manière complète. Les étudiants des facultés de droit et des instituts d'études politiques trouveront dans cet ouvrage l'exposé des connaissances nécessaires à la préparation de leurs examens, et les praticiens, juristes ou fonctionnaires, engagés dans les affaires européennes disposeront d'un instrument utile dans leur pratique quotidienne. À cette fin, les développements théoriques sont illustrés de nombreuses références à la pratique et les modifications introduites par le traité de Lisbonne sont analysées de manière détaillée et leur portée étudiée.

Le Trait de Lisbonne

Titre : Le Trait de Lisbonne
Auteur : François-Xavier Priollaud
Éditeur :
ISBN-13 : STANFORD:36105132045910
Libération : 2008

Télécharger Lire en ligne



Le traité de Lisbonne : un traité " simplifié " peut-être, certainement pas un traité " simple ". Tout au contraire, un texte fort complexe qui modifie plusieurs centaines de dispositions des traités en vigueur, et auquel s'adossent une douzaine de nouveaux protocoles et une soixantaine de déclarations... Il importe donc d'en faciliter l'approche, compte tenu de son impact sur l'avenir de l'Europe. Dans ce but, cet ouvrage présente un commentaire, article par article, des traités européens (traité sur l'Union européenne et traité sur le fonctionnement de l'Union européenne) tels qu'ils seront modifiés par le traité de Lisbonne. Ce commentaire est fouillé ; les auteurs ont cependant souhaité qu'il reste accessible aux non-spécialistes. Ils précisent les contours de l'œuvre déjà accomplie et soulignent avec précision, et sans considérations partisanes, les enjeux, les novations, parfois les incertitudes qui sous-tendent la nouvelle rédaction des traités appelée à " relancer l'Europe ".

Le droit de la politique europ enne de s curit et de d fense dans le cadre du trait de Lisbonne

Titre : Le droit de la politique europ enne de s curit et de d fense dans le cadre du trait de Lisbonne
Auteur : CAMMILLERI-SUBRENAT Anne
Éditeur : Lavoisier
ISBN-13 : 9782743018221
Libération : 2010-01-16

Télécharger Lire en ligne



Depuis 1992, la construction de la Politique Européenne de Sécurité et de Défense (PESD) a souffert de la faiblesse du fonctionnement institutionnel de l'Union européenne qui s'élargissait parallèlement de douze à vingt-sept États membres. La nouvelle définition des institutions de l'Union européenne issue du traité de Lisbonne permet à la PESD de mieux fonctionner. Il en résulte une codification institutionnelle nouvelle tout à fait exceptionnelle. Ces progrès institutionnels et opérationnels de l'Union, désormais dotée de la personnalité juridique, lui permettent d'exister effectivement sur la scène internationale pour défendre ses valeurs. Cet ouvrage sur Le droit de la politique européenne de sécurité et de défense dans le cadre du traité de Lisbonne, analyse les principes juridiques et politiques qui gouvernent cette nouvelle organisation au travers de la genèse de la PESD et une approche critique de son fonctionnement, l'ensemble des règles juridiques institutionnelles et matérielles qui gouvernent la PESD au niveau de l'Union pour rendre plus transparente et démocratique son cadre juridique, la définition d'une typologie des accords passés entre l'Union européenne et les États tiers pour permettre la réalisation d'une mission civile de crise ou une opération extérieure militaire au nom de l'Union européenne, l'état du droit des principales missions civiles et opérations militaires réalisées dans le monde par l'Union européenne.